Skip to content

RHAPSODY IN BLUE

Direction et commentaires Dominique Rouits
Piano Louis Schwizgebel
 
Un concert au cœur du rêve américain
 

C’est en 1892 que Dvořák quitte sa Bohême natale pour traverser l’océan et prendre la direction du Conservatoire national de New-York. Sa première œuvre composée aux Etats-Unis fut sa célébrissime 9e Symphonie, dite « Symphonie du Nouveau Monde », qui reste certainement sa plus puissante. « J’ai tout simplement écrit des thèmes à moi, leur donnant la particularité de la musique des Noirs et des Peaux-Rouges ; et me servant de ces thèmes comme du sujet, je les ai développés au moyen de toutes les ressources du rythme, de l’harmonie, du contrepoint, et des couleurs de l’orchestre moderne ».

C’est également la musique populaire américaine qui inspira George Gershwin, « symphoniste de jazz », pour sa Rhapsody in Blue. L’œuvre fut créée en 1924 avec l’auteur en soliste, et le jazz-band de Paul Whiteman. Ce n’est qu’en 1926 que la version avec orchestre symphonique vit le jour. Son titre doit d’ailleurs être compris comme une volonté d’associer sons et couleurs, à la manière des symbolistes français. C’est ici Louis Schwizgebel qui nous livrera les thèmes et rythmes endiablés de cette partition. En ouverture du concert, il nous offrira le très original Concerto pour piano in One Movement de Florence Price.

Photo: Marco Borggreve

Florence Price – Piano Concerto in One Movement

George Gershwin – Rhapsody in Blue

Antonin Dvořák – Symphonie n°9 « Du Nouveau Monde », en mi mineur op. 95

De 14€ à 30€

2h entracte compris

Par Bruno Gousset, musicologue

Dimanche 28 novembre 2021 à 14h45

Auditorium de l’Opéra de Massy 

Réservation au 01 60 13 13 13

Direction et commentaires Dominique Rouits

Piano Louis Schwizgebel


Date

28 11 21

Horaire

16h00